Journée des visibilités transidentitaires

Manifestation TDOV:

Vendredi 31 Mars à 16h45

Place de Jaude – 63000 Clermont-Ferrand

17191205_1896833130553770_6026950128108473784_n

Le vendredi 31 mars est la journée internationale des visibilités transidentitaires. En ce jour, sont organisées plusieurs actions dans le monde entier (conférences, manifestations politiques et culturelles) dans le but de sensibiliser le public sur les violences et discriminations dont les personnes transidentitaires sont victimes, et de dénoncer le manque de visibilité de celles-ci dans les médias d’information et culturels.

Ainsi, l’association Agile et l’association AQTIA manifesteront côte à côte en ce 31 mars, afin de soutenir les personnes transidentitaires et de dénoncer la transphobie banalisée de notre société. La manifestation se déroulera Place de Jaude de 16h45 à 20h.

Les individus transidentitaires, au sens large, et au-delà des question de genre et de sexe physique, sont les personnes ayant rejetées l’identité arbitraire leur ayant été assignée à la naissance, pour explorer une identité qui leur est propre, indépendamment de toute pression sociale. En ce sens, de nombreuses personnes sont transidentaires, lorsque certaines de leurs caractéristiques dévient de l’archétype auquel elles devraient se conformer.

Cependant, lorsque l’on parle de transidentité, on envisage particulièrement le cas des personnes transgenres et/ou ayant procédé à une opération de changement de sexe, qui sont les plus touchées par les discriminations. Qualifiées de psychologiquement malades ou instables, ses personnes sont vulnérables aux agressions verbales et physiques. Lorsque les institutions politiques et médicales ne leur reconnaissent aucun droit à l’autodéterminatination de leur identité, ces personnes sont également victimes d’une myhtologie propagée par les médias qui les représentent sous une facette érronée et partiale, véhiculant ainsi des préjugés à leur encontre.

Car « savoir vivre et laisser vivre » est notre crédo, nous manifesterons pour plus de tolérance envers les personnes transidentitaires, et particulièrement les personnes discriminées pour leur identité de genre ou leur changement de sexe physique.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Tumblr